Hypnose ou coaching ?

L’hypnose thérapeutique est une forme de coaching puisqu’elle amène des changements dans votre vie. Pourtant, ces changements étant initiés directement dans l’inconscient, ils se feront la plupart du temps en dehors de votre compréhension.

À l’inverse, le coaching fait appel à un questionnement ciblé qui génère des prises de conscience afin que vous ayez une meilleure compréhension et une plus grande maîtrise de votre évolution.

Le coaching est donc un outil complémentaire à l’hypnose. Dans ma pratique les deux méthodes alternent, voire fusionnent, en fonction des circonstances.


Coaching PNL

Le coaching que j’utilise est essentiellement issu de la PNL (Programmation Neuro Linguistique), méthode qui intègre les structures mentales dans la conversation. Il n’est d’ailleurs pas rare que la discussion devienne légèrement hypnotique, ce que l’on appelle « l’hypnose conversationnelle. »

Alors que l’hypnose est orientée sur un travail intérieur, le coaching va s’intéresser plus particulièrement aux actions à entreprendre dans la vie courante. On identifiera l’objectif à atteindre, on mettra en place les comportements utiles et les actions nécessaires, on se préparera à maîtriser les résistances et on trouvera un mode d’évaluation de la réussite.

Le coaching est donc un accompagnement qui vous suit pas à pas, du point où vous êtes aujourd’hui jusqu’au point que vous désirez atteindre. Cet accompagnement peut être de courte durée ou s’étaler plus longuement dans le temps en fonction de votre objectif.

Il arrive fréquemment qu’on soit bloqué dans un projet ou qu’on se sente freiné dans son évolution. Il suffit parfois d’une simple incompréhension, d’une fausse considération ou d’une petite résistance pour empêcher la réalisation de ce qui nous tient à cœur. Dans de nombreux cas, une ou deux séances de coaching suffisent à débloquer la situation et à rouvrir le champ des possibles.

Le traitement des maladies mises à part, le coaching offre une alternative à l’hypnose dans tous les autres domaines qui nécessitent de résoudre un problème. L’approche étant plus analytique, le coaching convient mieux aux cartésiens et aux personnes qui redoutent de perdre le contrôle.

Avec le coaching, le consultant garde sa lucidité habituelle et peut entrer dans un très léger état hypnotique.

00