Foire aux questions

with Un commentaire

Est-ce que tout le monde est hypnotisable ?

L’état hypnotique est tout à fait naturel et chacun d’entre nous l’expérimente sans le savoir plusieurs fois par jour, dans ses rêveries ou lorsqu’il est absorbé par quelque chose qui l’intéresse. Mais la plupart du temps, nous ne savons pas profiter de cet état pour produire des changements.

L’hypnose est une méthode qui permet de provoquer cet état et de le maintenir sur une certaine durée afin de l’utiliser pour activer les ressources de l’inconscient. Du moment qu’une personne est intéressée à accéder à ses potentiels profonds, elle est hypnotisable.

Il arrive que quelques craintes provoquent des résistances, mais celles-ci se dissipent rapidement dès le moment que la personne prend conscience qu’elle se connecte avec elle-même.


Est-ce qu’on perd le contrôle quand on est sous hypnose ?

Pour travailler sur le moteur de votre voiture, le mécanicien doit ouvrir le capot, ce qui vous empêche momentanément de conduire votre véhicule. Mais vous pouvez tout à fait rester à côté pour assister à la réparation.

Le travail sur l’inconscient nécessite que la partie consciente du cerveau lui cède la place. Tout en ayant une attention curieuse sur ce qui est en train de se passer, vous verrez votre esprit prendre des voies inattendues et serez de plus en plus absorbé par votre propre monde intérieur. Il se peut que vous ayez des perceptions inhabituelles ou que vous perdiez la notion du temps, mais vous restez maître à chaque instant de votre expérience hypnotique.


Doit-on revivre des souvenirs douloureux ?

L’hypnose thérapeutique est orientée sur les solutions qui vous mèneront à une vie plus heureuse. On cherche avant tout à générer de nouvelles possibilités et il n’est généralement pas nécessaire de s’attarder sur les causes du problème.

Les circonstances pénibles qui ont pu être vécues sont abordées de manière symbolique ou métaphorique afin d’en dégager la charge émotionnelle, mais ne sont pas ressassées dans le détail.

Certaines méthodes permettent même de travailler sur un événement sans avoir aucunement besoin de le raconter. Ceci est particulièrement utile pour traiter des traumatismes à caractère intime qui justifient une parfaite discrétion.


Faut-il prévoir beaucoup de séances ?

L’hypnose fait partie des thérapies brèves, ce qui veut dire qu’elle n’est pas une démarche à long terme. Dans la plupart des cas, une à trois séances suffisent à atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé.

Il se peut pourtant que quelques séances supplémentaires soient nécessaires. Cela peut dépendre de la complexité du sujet abordé, de ses implications dans votre vie quotidienne ou encore de votre attachement à cette problématique.

Les problèmes de surpoids ont souvent des implications émotionnelles complexes. De plus, l’intervention hypnotique doit tenir compte de l’inertie du corps à s’adapter au changement. Pour ces raisons, les séances s’étalent généralement sur plusieurs mois, à raison d’une par mois.

On peut aussi utiliser l’hypnose comme outil de développement personnel afin de se réaliser de manière plus large sur les différents plans de son identité. Les séances pourront alors être plus nombreuses et s’espacer sur une longue durée pour accompagner l’épanouissement de la personne.


Y a-t-il des actions à entreprendre entre les séances ?

Le travail hypnotique génère des modifications dans la structure de vos pensées et de vos comportements. La première chose à faire entre les séances sera donc d’observer ces changements et d’y prendre plaisir.

À l’occasion, il se peut que je vous suggère quelques actions à réaliser ou quelques rituels à mettre en place pour consolider les effets d’une séance. Ceci peut être particulièrement utile lorsqu’il s’agit de transformer des comportements quotidiens.


Existe-t-il des contre-indications à l’hypnose ?

Étant donné que l’hypnose agit sur vos perceptions internes, il n’y a aucune contre-indication ni restriction. Il faut pourtant tenir compte d’éventuels traitements parallèles, notamment la prise de médicaments ou de drogues, et les suivis psychothérapeutiques ou psychiatriques.

Dans ce type de cas, une communication entre les médecins et les thérapeutes impliqués peut s’avérer utile.


Quels résultats peut-on escompter ?

L’efficacité de l’hypnose n’est plus à démontrer. Il faut pourtant savoir que les résultats dépendront de la complexité du problème, des résistances que pourrait opposer le consultant et de la relation que l’hypnothérapeute saura instaurer dans le cadre thérapeutique.

Ce dernier point est d’une importance capitale, car ce n’est que dans une relation de confiance et de respect que les obstacles pourront être dépassé et que le problème trouvera sa résolution.

Il est donc très important de choisir son hypnothérapeute avec soin. Peu importe quels sont vos critères personnels, appliquez-vous à être sincère avec vous-même et avec votre intuition lorsque vous faites votre choix. Par exemple, si vous n’appréciez pas ma manière de présenter les choses ou que vous préféreriez travailler avec une femme, alors ne prenez simplement pas rendez-vous avec moi.

À quels résultats pouvez-vous vous attendre lorsque vous avez trouvé la bonne personne pour vous accompagner ? Les taux de réussite sont généralement assez élevés, entre 75 et 90 %. Mais comme nous l’avons vu précédemment, cela va aussi dépendre un peu de vous.


Avez-vous une autre question ?

Si vous avez une question d’ordre général sur l’hypnose ou l’hypnothérapie, posez-la dans l’espace commentaires que vous trouvez ci-dessous et j’y répondrai dès que possible. Nous pourrons ainsi, ensemble, faire profiter les autres visiteurs de vos interrogations.

Pour les questions de cas personnels, je vous invite à utiliser le formulaire de la page « contact » ou à prendre rendez-vous pour une séance.

00

Une réponse

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.