Inspirations des profondeurs

Une page d’images et de mots.
Sorte d’intuitions issues du fond de l’âme pour vous accompagner dans votre épanouissement.

Les citations sont de ma plume et vous pouvez les partagez sur vos réseaux sociaux.
Les images ont été achetées et j’en possède les droits.


Grands espaces… Derrière les paupières closes, on connecte un espace intérieur plus grand encore, infini, ouvert à tous les possibles.

Au-delà du visible, beaucoup de choses restent secrètes, comme les richesses incroyables de notre inconscient.

C’est le regard qui fait la beauté des choses, surtout lorsque les couleurs de la vie se révèlent de manière inattendue.

Chacun a droit à un espace de tranquillité et de bonheur. Un espace qui se trouve déjà au fond de soi et que l’hypnose éveille… en attendant qu’il se révèle pour tous dans la réalité.

Bien mieux que n’importe quel vaccin, la joie, la créativité et la confiance renforcent notre système immunitaire. Protégez-vous de la désinformation officielle pour garder votre propre pensée.

Peu importe la fenêtre, l’essentiel c’est l’ouverture… Pour relier l’intérieur et l’extérieur… et profiter enfin librement de l’espace.

Dieu est un artiste qui s’amuse à peindre le ciel de sa lumière colorée pour nous surprendre de sa joie immense.

L’eau, le ciel… et un morceau de terre, où les hommes se resserrent en couleurs mélangées.

Une allée lumineuse aux vitrines closes, sans distractions, pour guider nos pas… dans les profondeurs de l’être.

Distiller la conscience. Aromatiser avec de la vérité, ouverture, confiance.. ajouter de la bienveillance et de l’amour.. laisser fermenter. À consommer chaque jour, sans modération.

Construire sa maison un peu plus loin, là où le silence du lac protège et offre d’autres perspectives.

Parmi toutes les boîtes mentales qui renferment nos souvenirs, expériences et émotions se trouve un coffre à trésor. Lequel est-ce ?

Les constructions humaines nous portent au-delà des possibles.. et pourtant, seul le regard est capable de rejoindre l’horizon.

Tous à poil et si différents !
Bien que si semblables, les nuances de la vie savent différencier chacun jusque dans les échanges les plus subtils.

Soyons créatifs. Laissons s’exprimer la plus belle part de soi pour que sur chaque page blanche se dessinent les couleurs de l’amour.

L’espace intérieur commence à l’horizon.
C’est dans le silence intérieur que le vent fait des mélodies, dans le regard perdu que la vision s’éclaire, dans l’immobilité que le mouvement se crée…

Relier le haut et le bas, c’est révéler son éclat.
L’esprit et le corps, comme le ciel et la terre, se rejoignent parfois dans un éclair lumineux. Alors tout est simple et naturel, à la fois puissant et tranquille.

Apprendre à tisser des liens et laisser la surprise y installer une autre couleur…

Où l’horizon finit-il ? Où le ciel commence-t-il ?
Là où tout se rejoint dans le vide…

Quels parfums ont vos pensées ?
Quelle musique fait votre regard ?
Quelle légèreté pour votre cœur ?

Imaginez qu’en changeant de chapeau
vous pourriez changer de pensées…

Le cerveau est une mécanique complexe
que la pensée positive permet d’entretenir.
Ne le laissons pas rouiller.

Les mains savent porter les élans de l’âme.
Qu’on les laisse faire et on s’émerveille de sa propre créativité.

L’inconscient est notre meilleur allié.
Il garde le secret de nos mémoires enfouies.
Il garde aussi les clés de notre liberté… Il suffit de lui demander.

Que ressentent les feuilles de l’arbre lorsqu’elles laissent passer le vent ?
Entrer dans le sous-bois et oser s’y perdre… pour devenir la forêt et enfin respirer l’essentiel.

Nos constructions et nos efforts pour maîtriser le monde prennent parfois les couleurs du Ciel.

Qui observe le grillage observe au-delà et se rend compte du côté où il se trouve. Peut-être ici ou peut-être déjà là-bas…

Vous préférez les fleurs ? Si la pluie arrose les caddies, c’est pour les faire pousser sur le bitume.

Nos aïeux ont su être ingénieux pour créer le monde moderne avec des outils rudimentaires.
Quel outils avons-nous aujourd’hui et pour quel futur ?

Entrer dans le plan et en faire partie.
Les symboles révèlent quelque chose qui est plus grand que l’identité, peut-être une part de nous-même qui nous invite à rejoindre le centre.